Trois jours après sa défaite à Zurich, le Stade-Lausanne Ouchy se déplaçait au Liechtenstein pour y affronter le FC Vaduz. Les Vaudois se sont inclinés 5-1 face au 3ème du classement.

Dès le début du match, le FC Vaduz s’est montré très présent dans le camp Lausannois. Après plusieurs tentatives, c’est finalement à la 11e minute que le club de la principauté ouvra le score par l’intermédiaire de Dorn.
Quatre minutes plus tard, suite à un coup franc, c’est Sutter qui parvient à cadrer sa frappe mais Barroca en voulant repousser le ballon, dévie le ballon dans ses buts.
Les Lausannois parviennent ensuite à refaire surface mais sans vraiment inquiéter Vaduz.
C’est à la 25e minute que Coulibaly, inscrit le 3-0 et on se dit qu’il va être difficile pour le SLO de revenir au score.
Coulibaly à nouveau, marque à la 39e le 4-0 et également son deuxième but de la soirée.
On en restera là à la mi-temps.

En seconde période, Maccoppi décide de faire tourner son effectif en sortant Gaillard, Oussou, Mutombo et Lahiouel. Amdouni, Maletic, Parapar et Perrier font leur apparition sur le terrain.
Peu de temps après être entré en jeu, Amdouni efface à lui seul la défense liechtensteinoise et s’en va effacer le gardien pour réduire le score.
Malheureusement pour le SLO, cet espoir sera de courte durée. 51e minute, coup-franc pour Vaduz tiré de la droite mais Samandjeu dévie ce ballon de la tête dans ses propres buts.
On en restera là au score mais les entrées d’Amdouni et Parapar auront permis au SLO — dont un poteau de l’espagnol à la 66ème minute — de se montrer plus dangereux qu’en première période.

Malgré la fatigue qui commence à se faire ressentir pour nos joueurs, il faudra garder tête haute en vue du prochain match prévu mercredi (18h15) face au FC Wil à Colovray.