Un bon point de pris pour stade lausanne ouchy

Auteurs d’une belle prestation, les Stadistes ont fait le partage des points avec leur visiteur le FC Vaduz (1-1).

Cela faisait longtemps! C’est ce que l’on pouvait se dire au terme de la 23e journée au Stade de Colovray. Oui, cela faisait longtemps que le FC Stade Lausanne Ouchy n’avait pas partagé l’enjeu en Challenge League. Il faut remonter au 23 novembre 2019 et une rencontre contre Chiasso pour retrouver la dernière trace d’un match nul.

Celui récolté ce samedi, le quatrième de la saison, contre le FC Vaduz, peut être considéré comme une satisfaction par l’équipe de Samaranch au vu du contexte dans lequel il s’inscrit. Car les visiteurs ne sont pas n’importe qui, en témoigne leur deuxième place au classement ou le fait qu’ils n’ont perdu qu’une seule de leur onze dernières confrontations.

Les Liechtensteinois démarraient d’ailleurs le match pied au plancher à Colovray, se présentant à plusieurs reprises dans les derniers mètres lausannois. Une superbe parade de Barroca (5e minute) allait les faire patienter, mais pas bien longtemps. Ainsi, à la 15e minute, Coulibaly centrait pour Cicek, dont le tir détourné finissait dans les pieds de Schwizer. Le latéral concluait calmement le cafouillage, 0-1.

Cinq minutes plus tard, Dorn manquait de peu d’enfoncer le clou, mais sa frappe était trop molle et Barroca était lui bien placé pour éviter le pire. Ensuite, le FC Stade Lausanne Ouchy se réveillait peu à peu de sa torpeur pour prendre la mesure d’un adversaire qui avait présenté le meilleur de son football. Malgré un terrain dont l’état favorise davantage la culture betteravière que la pratique du football, nos rouge et blanc allaient développer quelques belles séquences de jeu. Et se voyaient même récompenser lorsqu’à la 41e minute, Lavdrim Hajrulahu lançait Yanis Lahiouel sur le flanc gauche. Le numéro 28 délivrait alors un centre pour Quentin Gaillard qui inscrivait son deuxième but cette saison.

Nouveau système dompté

Les deux équipes rentraient au vestiaire à 1-1, et revenaient avec des intentions peu valorisées par le gazon. Le SLO dominait mais ne se créait que peu d’occasions. Gazzetta aurait notamment pu marquer un superbe but sur une reprise de volée, mais le ballon allait mourir quelques centimètres au dessus de la barre du portier du FCV.

Au final, les Stadistes conservaient ce score de parité et pouvaient s’en réjouir, eux qui ont testé un nouveau système de jeu sous forme de 3-5-2. Force est de constater que cette option s’est révélée payante sur le plan défensif, le SLO n’ayant encaissé qu’un but, contrairement aux deux précédentes confrontations où le club de la Principauté avait trouvé les filets à trois reprises.

Forts de cette prestation solide, les Lions peuvent désormais se tourner vers la prochaine semaine de travail qui se conclura par la réception de la lanterne rouge Chiasso samedi prochain, à 17h00.

Allez SLO!