L’Avant-match:
journée 22,

winterthur – SLO

En confiance après leur large victoire 4-1 face à Grasshopper, les Stadistes se déplacent ce dimanche à 15h à Winterthur. Une pelouse qui leur avait bien réussi en décembre.

Avec quatre victoires sur ses cinq dernières parties disputées en championnat, il n’est pas exagéré de dire que le FC Stade Lausanne Ouchy vit une bonne période. Une belle série qui avait d’ailleurs commencé à la Schützenwiese en décembre dernier… sur la pelouse du FC Winterthur, où les hommes de Binotto s’étaient imposés 2-1, grâce à des réussites de Lahiouel et de Gazzetta.

Une performance que les Stadistes se verrait bien rééditer. Face à une équipe de Winterthur qui ne les devance que d’un point au classement et qui a pris un coup sur le moral en perdant dans les derniers instants le derby régional face à Schaffhouse, les Lions du sud de Lausanne ont une belle occasion de grappiller encore une ou plusieurs places au classement en cas de victoire ce dimanche.

Pour cette rencontre, le SLO sera privé de Gaillard et Mfuyi (suspendus), ainsi que d’Eleouet, Manière et Samandjeu (blessés). Gazzetta et Parapar sont incertains.

Andrea binotto: «Il y a une certaine confiance qui s’installe».»

A quelques dizaines d’heures du coup d’envoi d’un match qui pourrait voir son équipe remonter dans la première partie de tableau, Andrea Binotto garde les pieds sur terre malgré l’envol de son équipe. L’état d’esprit n’est en effet pas à l’explosion de joie. «Il n’y a pas vraiment d’euphorie. Les joueurs ont simplement pris conscience, plus que cet automne, qu’ils sont capables d’atteindre certains résultats. Il y a une certaine confiance qui s’installe avec ces résultats positifs», explique le Professeur, qui insiste également sur tout le travail effectué par ses joueurs depuis le début de la saison, pour améliorer certains aspects et s’adapter au niveau de cette Challenge League.

Un travail qui a payé, avec notamment cette série de bons résultats, entamée sur la pelouse de Winterthur en décembre. «Il faudra confirmer le résultat obtenu avant Noël. Mais la donnée sera un peu différente: Winterthur va nous attendre et on se déplace également avec quelques absents» fait remarquer le coach. Avec en effet deux suspendus, trois blessés et deux incertains, le SLO devra remanier un peu son onze de base. La préparation fut effectuée dans ce sens cette semaine. «On ne s’est pas vraiment préparés par rapport à Winterthur. On sait que c’est un terrain en herbe difficile à pratiquer, surtout à mi-février. Mais on s’est surtout focalisés sur nos besoins», détaille Binotto. Ce match sera-t-il donc l’occasion de voir pour la première fois les recrues hivernales ? «Peut-être pas d’entrée. Mais ils feront probablement partie du voyage à Winterthur» conclut le coach.

Sur une belle lancée, les Stadistes iront défier Winterthur. Mais, même avec un effectif légèrement amoindri, Binotto et sa troupe restent confiants. Et sont donc prêts à effectuer ce déplacement, et en ramener quelque chose.