le slo enfile

quatre buts

au rekordmeister

grasshopper zurich

Ce sont des Lausannois en pleine forme qui ont pris la mesure du dauphin du championnat Grasshopper ce vendredi soir. Résultat : une victoire 4-1 !

Après une défaite amère contre Aarau et une victoire méritée à Wil, les hommes d’Andrea Binotto avaient affiché un visage contrasté en ce début d’année 2020. Aussi, les interrogations étaient permises au moment d’affronter un Grasshopper Zurich deuxième du classement, mais aussi en plein doute.

Les incertitudes, le FC SLO n’en a pas eu très longtemps ce vendredi soir à Colovray. Ainsi, après que le gardien Joao Barroca a sorti le grand jeu sur une frappe à bout portant à la 4eme minute, les rouge et blanc ont décidé de passer la vitesse supérieure. Après un dribble à la catalane de Quentin « Iniesta » Gaillard, une faute était commise par un Zurichois. Sur le coup-franc, Laugeois lançait Gazzetta qui remettait en retrait pour Lahiouel. L’attaquant marquait serein du plat du pied droit, et lançait la soirée des Lions.

Trois minutes plus tard, une belle combinaison stadiste voyait en effet Roland Ndongo partir dans le dos de la défense, avant d’être retenu par le dernier défenseur Baba Souare. Carton rouge ! Dès lors, les Lausannois allaient poursuivre sur leur lancée en prenant de l’assurance dans le jeu. Ils pouvaient aussi, une nouvelle fois, compter sur un Barroca des grands soirs, lui qui sauvait une frappe de Ben Khalifa pourtant destinée à mourir dans les filets du SLO. Et à la 36e minute, Gazzetta servait un caviar à Axel Danner. Le capitaine ne se faisait pas prier, et s’élevait pour envoyer un coup de casque assommant les visiteurs.

Un collectif bien huilé

Les sauterelles ne parvenaient pas lors de la deuxième mi-temps à renverser un Stade solide et sûr de ses forces. Mieux, les Lions retrouvaient une nouvelle fois le sens du but, à l’heure de jeu. D’un extérieur soyeux, ce diable de Gazzetta, encore lui, trouvait Ndongo qui effaçait son vis-à-vis d’un beau crochet. Il ne lui restait qu’à servir de manière altruiste Lahiouel, qui concluait avec sang-froid. Une superbe action collective. 3-0, la messe était dite.

Trois minutes plus tard et quelques instants après son entrée en jeu, Delley allait même inscrire le 4-0 sur une frappe déviée. Et si GC réduisait l’écart à la 83e, cela resterait de l’ordre de l’anecdote. Les faits, eux, sont saillants : SLO remporte sa quatrième victoire en cinq rencontres, et revient à sept longueurs de son adversaire du soir. De bon augure avant le déplacement chez le cinquième Winterthour, qui ne compte qu’un point de plus.