Place au premier déplacement de 2020 pour les Stadistes ! Ce samedi, Binotto et ses hommes se déplacent dans le canton de Saint-Gall pour y défier le FC Wil sur le coup des 17h30.

Après une première sortie dont l’issue fut malheureusement en leur défaveur (défaite 2-0 face à Aarau), les Lions auront fort à faire sur la pelouse de l’IGP Arena. Le FC Wil est en effet un adversaire redoutable. Malgré une défaite 2-1 à Vaduz le week-end passé, les Saint-Gallois pointent à la 5e place du classement avec 27 points au compteur. Équipe jeune et à l’aise sur son terrain synthétique, elle avait donné du fil à retordre aux Stadistes cet automne (deux défaites).

Mais les Lions sont affamés et se rendent à l’autre bout de la Suisse avec la sérieuse ambition de ramener quelque chose de cette rencontre. Le point avec Andy Laugeois, un des hommes forts du milieu de terrain lausannois.

«Il faudra être appliqués, défensivement comme offensivement»

«Il y a un peu de frustration après la rencontre de samedi dernier. On a fait jeu égal avec Aarau, mais on aurait pu faire plus. On se crée des occasions, mais pas suffisamment franches. On doit mieux faire dans les 30, 40 derniers mètres», estime le numéro 7. Une analyse franche de la première rencontre de la saison, qui montre bien que les Stadistes ont toujours envie de mieux faire.

Le milieu de terrain nous donne sa recette pour ce faire, et pour venir à bout de Wil samedi. «Il faudra être appliqués, défensivement comme offensivement. Et plus spécifiquement, il faudra être plus vigilants, car sur terrain synthétique, tout va plus vite», explique l’homme à la formidable débauche d’énergie. Mais la hargne d’Andy Laugeois reste contenue lorsqu’on lui demande si les Lions se déplaceront à Wil avec un esprit de revanche. «Quand on perd deux fois contre un adversaire, on a forcément envie de lui rendre la pareille. Mais je ne pense pas qu’il y ait un véritable un état d’esprit revanchard. Sur ces deux défaites, on ne pouvait s’en prendre qu’à nous-mêmes».

Bien préparés pour ce match, Andy Laugeois et ses coéquipiers s’en iront à Wil sans Eleouet, Manière et Parapar qui sont blessés. Mais avec l’envie de se dépasser et de ramener quelque chose de ce premier déplacement de l’année 2020.