Ce samedi marque le grand retour du FC Stade Lausanne Ouchy en Challenge League, avec la réception du FC Aarau au Stade de Colovray (17h00)! L’occasion de faire le point avec le coach Andrea Binotto sur l’entame de l’année 2020. «La préparation s’est bien passée, dans le sens où l’on a bien travaillé et où les entraînements ont été de bonne intensité et de qualité, observe le coach. Il n’y a pas eu de mauvaise surprise, ou alors plutôt des positives avec le retour en forme de certains joueurs. On a retrouvé Jérémy Manière, qui est à 100% et a fait un bon match contre Servette en amical. Andrea Mutombo revient entraînement après entraînement et même s’il manque encore un peu de physique pour commencer contre Aarau, on pourra compter pleinement sur lui d’ici quelques semaines. Roland Ndongo est également de retour, sans parler d’Allan Eleouet qui sort d’une bonne préparation.»

Avec un mois de janvier ponctué par des matchs amicaux contre les formations de Neuchâtel Xamax et de Servette qui se sont tous deux terminé sur un score d’égalité, le troupe du sud de Lausanne revient donc aux choses sérieuses forts d’enseignements. «Ce sont deux matchs qui ont été positifs mais à prendre avec des pincettes, prévient Andrea Binotto. On a vu l’été dernier que des bonnes prestations durant la préparation ne nous avait pas empêché de perdre nos trois premiers matchs de championnat. Ces deux rencontres amicales ont tout de même été intéressantes, car on a accroché le nul contre des formations de Super League et proposé du contenu séduisant par moments.»

«La courte trêve a fait du bien à l’équipe et je vois les joueurs repartir avec un élan intéressant.»

Si on ne peut pas vraiment parler de préparation au vu du temps limité à disposition durant la pause hivernale de Challenge League, ce court repos a fait du bien aux Lions si l’on en croit Andrea Binotto, coach ressourcé et serein. «Ça a duré trois semaines mais j’ai l’impression que tout le monde a joué le jeu en se préparant physiquement. Aarau a perdu deux de ses attaquants et Serey Die, fait venir une nouvelle recrue, mais cela reste une équipe proche de celle qu’on a pu affronter en automne (1-1 puis défaite 0-2). Comme beaucoup d’autres dans notre championnat d’ailleurs ! La courte trêve a fait du bien à l’équipe et je vois les joueurs repartir avec un élan intéressant. À nous de lancer ce deuxième tour sur de bons rails et de récolter des points dès ce premier match contre Aarau !»