LE slo termine 2019 en beauté

Après s’être imposés à Winterthur, les Lausannois ont vaincu Schaffhouse samedi à Colovray. L’hiver sera chaud à SLO!

Décrocher trois points face à un concurrent direct et terminer l’année sur une note positive: les joueurs du FC Stade Lausanne Ouchy le savaient: une victoire face au FC Schaffhouse ce samedi était l’assurance de repartir de Colovray avec deux cadeaux à la saveur très appréciable. Et les Lions n’ont pas tremblé, s’imposant 2-0 sur des réussites de Karim Gazzetta et de Yanis Lahiouel.

Tout a débuté fort à Nyon pour les hommes d’Andrea Binotto. A la quatrième minute de jeu, Manu Parapar récupérait un ballon au milieu de terrain avant de se projeter et de tenter sa chance. Le portier Amir Saipi bloquait toutefois le tir de l’ailier lausannois. La bonne entame de match du SLO allait se poursuivre, jusqu’à un corner, à la 25e minute. Suite au coup de coin, un cafouillage allait permettre à l’inévitable Karim Gazzetta de surgir et d’ouvrir la marque pour les Lions, qui pouvaient rugir de plaisir.

Le SLO ne s’arrêtait pas en si bon chemin et continuait à menacer l’arrière-garde schaffhousoise. Yanis Lahiouel effaçait son vis-à-vis d’un crochet mais ne parvenait pas à tromper le gardien Saipi. Dans la foulée, Quentin Gaillard armait une frappe des 20 mètres que le même Saipi manquait de peu de mettre au fond de ses propres filets. A quelques secondes de la pause, Yanis Lahiouel, encore lui, se retrouvait face au but et tirait de l’extérieur du pied pour se heurter au pied gauche du gardien Saipi. 1-0, score à la mi-temps.

Exploit de Barroca

La deuxième période commençait bien pour le SLO, qui allait avoir l’occasion de faire le break avec Yanis Lahiouel, qui allait se retrouver face au but mais tirait… à quelques centimètres du montant gauche de Schaffhouse. Dans les minutes qui suivaient, les visiteurs se procuraient alors leur première occasion qui passait de peu à côté. Puis, à la 55e, la tête de Del Toro forçait notre gardien Joao Barroca à l’exploit.

Douze minutes plus tard, Gaillard récupérait un ballon au milieu de terrain, trouvait Lahiouel et entamait un sprint qui allait le voir dédoubler son partenaire aux commandes du jeu, qui le servait en profondeur dans les seize mètres adverses. En bout de course, le numéro six taclait pour remettre intelligemment à Lahiouel, qui concluait l’action en croisant sa frappe. 2-0, le break était fait! Un avantage que les Stadistes allaient conserver jusqu’au bout, s’offrant un deuxième succès consécutif et s’arrogeant cette huitième place diablement méritée.

Avec provisoirement 10 points d’avance sur Chiasso, le FC SLO s’offre le luxe de passer une trêve hivernale au chaud. En attendant une reprise agendé au 26 janvier 2020, le club vous souhaite de joyeuses fêtes.

ALLEZ SLO!