Les lions du sud de Lausanne se déplacent sur la pelouse du FC Winterthur pour cette 17e journée de championnat, l’avant-dernière de l’année 2019.

L’esprit de revanche. C’est un ingrédient qui pourrait sans doute aider les joueurs du FC Stade Lausanne Ouchy en ce dimanche 8 décembre, date de leur déplacement à la Schützenwiese du FC Winterthur. Car à l’aller, les Zurichois ne s’étaient pas privés de repartir avec les trois points (1-2) en terres nyonnaises. C’était alors la fin du mois de juillet et la deuxième journée de championnat, et l’on peut déclarer sans trop s’avancer que le SLO a grandi depuis.

Une magnifique série de résultats positifs ainsi qu’une autre un peu moins flamboyante de défaites plus tard, les hommes d’Andrea Binotto ont récolté un point crucial chez la lanterne rouge Chiasso (2-2). Puis le week-end dernier, ils ne sont pas passés loin de tenir la dragée haute à Grasshopper Zurich pour finalement s’incliner sur la plus petite des marges (0-1).

Avec quatre unités de plus que le dernier de Challenge League et un match disputé en moins, la situation comptable des néopromus lausannois est loin d’être catastrophique, mais une récolte de points sur les deux dernières rencontres de 2019 apparaît comme une alléchante perspective. Et cela commence par Winterthur donc, pour se terminer avec la réception de Schaffhouse à Colovray samedi prochain. Marquant la conclusion d’une année chargée en émotions du côté du SLO, qui l’a vu être sacré ce jeudi meilleur club à la cérémonie des Mérites sportifs vaudois. Une distinction cantonale qui fait plaisir et doit porter bonheur aux Lions!

une récolte de points sur les deux dernières rencontres de 2019 apparaît comme une alléchante perspective

Attardons nous quelques instants sur l’adversaire du jour. Cinquième, la formation de la périphérie zurichoise réalise un championnat plus que correct, avec 24 points glanés en 16 matchs. Si elle remportait sa rencontre, elle passerait même à la troisième position. Mais bon, on connaît le dicton, avec des si… Reste que « Winti » compte la troisième meilleure défense du championnat et deux individualités dont il faudra particulièrement se méfier: Luka Sliskovic et Roman Buess, auteurs à eux deux de douze buts, soit 60% du total inscrit par le club cette saison. A noter que l’équipe n’a plus connu le succès depuis cinq matchs, et qu’elle sera privée de deux joueurs: Liechti (blessé) et Hajrovic (suspendu).

Concernant les absents du SLO, le latéral droit et capitaine Axel Danner est lui aussi suspendu, tandis que l’infirmerie n’en finit pas de déborder en cette fin de tour, avec Eleouet, Manière, Mutombo, Ndongo et Samandjeu indisponibles. Plus que jamais, la solidarité sera importante au moment d’aborder une rencontre qui bien négociée permettrait de creuser l’écart sur la zone rouge.

ALLEZ SLO!